Le milliard est très sous-évalué de nos jours.

On entend régulièrement parler de milliards d’euros à emprunter, à économiser, à prélever, mais un milliard d’euros, ça fait combien exactement ?

On peut essayer de traduire en avions ou en centaines de voitures pour se faire une idée. Ou encore se dire que ça représente une certaine épaisseur même avec des gros billets. Mais tout ça reste vague parce que nous n’avons jamais utilisé une pareille somme.

Nous savons qu’il y a des milliards de grains de sable sur la plage, qu’il y a des milliards d’étoiles dans le ciel, mais nous n’avons rien en un milliard d’exemplaires, c’est pour ça que nous avons du mal à appréhender cette valeur.

Essayons avec une dimension que nous percevons : le temps. Nous comprenons bien la différence d’échelle qu’il y a entre une seconde et une journée, alors voyons ce que représente beaucoup de secondes :

1 000 (mille) secondes c’est un peu plus de 16 minutes.
1 000 000 (un million) de secondes c’est un peu plus de 11 jours.
1 000 000 000 (un milliard) de secondes c’est un peu plus de 31 ans.

Alors quand on nous dit qu’on va économiser 50 milliards d’euros, ça fait un très gros chiffre, en secondes ça ferait 1 550 années. Ces économies vont avoir un impact réel sur le pouvoir d’achat de beaucoup de gens, et un effet très relatif sur la dette publique. Parce qu’elle continue d’augmenter au rythme de 1 500 euros par seconde.

Laisser un commentaire