Le pouvoir rend sourd…

Le message de tous les mécontents qui se sont exprimés ou abstenus lors des élections municipales a été entendu, et si bien compris par le pouvoir que les mesures qui ont été prises sont impressionnantes : on ne change rien à la politique menée. Elle est tellement efficace qu’il faut garder le cap et ne changer ni les hommes ni le projet.

Si nos élus ne prennent pas une autre direction, c’est qu’ils pensent être sur la bonne voie, en fait ils n’en connaissent pas d’autres. Les différentes équipes qui se sont succédées au pouvoir depuis trente ans mènent toutes les mêmes politiques économiques, il y en a même qui pensent qu’on a tout essayé.

Nos dirigeants sont tellement convaincus qu’il n’y a pas de solutions qu’ils n’en cherchent même pas, ils se comportent en gestionnaires de faillite, répartissant la misère comme ils peuvent. Ils pensent ne pas détenir le pouvoir nécessaire à l’amélioration de la situation, alors qu’ils l’ont. Qui d’autre pourrait l’avoir ?

Il est étonnant de constater que nous sommes capables de chercher et de trouver des traitements aux maladies qui nous sont imposées par la nature, et que nous ne cherchons pas de solutions à nos problèmes économiques. Alors que l’économie est une activité proprement humaine, que nous en avons établi toutes les règles et que nous pouvons contrôler tous ses événements, il n’est pas acceptable qu’un système qui ne dépend que de nous échappe à notre contrôle.

Nos élites seraient inspirées de visiter nouvelle-economie.fr qui propose de modifier les structures de la monnaie pour qu’il soit possible d’avoir une économie libérale et un État providentiel en même temps.

Laisser un commentaire